logo

Francis Moreau

Présentation de travaux de recherches historiques et généalogiques

L'ensemble des textes publiés sur ce site sont, hors citations et images, disponibles sous licence :
Creative Commons BY-ND 3.0




Armorial des Evêques de Lodève 1066-1790

 

L'apparition des armoiries ecclésiastiques au début du XIIIe siècle, est subordonnée à la généralisation de l'usage des sceaux afin d'authentifier les actes. Elle n'intervient dans tous les cas que postérieurement à l'héraldique des combattants, qu'ils soient grands feudataires, chevaliers ou simples petits nobles.

Mais l'emploi d'armoiries par les évêques est loin d'être systématique. Sur de nombreux sceaux ne figurent aucun blason. Sur la plupart des blasons qui nous sont parvenus, les armoiries représentées sont familiales, dans la mesure où de nombreux évêques sont issus de familles nobles. Pour ceux qui ne procèdent pas d'une extraction noble, le choix du blason relève d'impératifs plus personnels.

Les héraldistes du XIXe siècle ont eu tendance à promouvoir un usage extensif des armoiries. Pour un certain nombre d'évêques des XIe et XIIe siècles, l'usage d'un blason est problématique. En outre, ils ont, par facilité, attribué des blasons pourtant créés plus tardivement ou bien relevant d'une homonymie trop commodément évidente.

Pour toutes ces raisons il nous a semblé intéressant de présenter un nouvel armorial des évêques de Lodève :

Bernard de Prévinquières (1066-1099)

Armoiries de Bernard de Prévinquières
D'azur à deux rameaux de pervenches d'or passés en double sautoir.

Ce prélat est mort en Terre-Sainte au cours de la première croisade et n'a probablement jamais porté de blason personnel. Cependant, il est d'usage d'en faire la tête de liste des porteurs d'armoiries. On lui attribue les armes de la famille de Prévinquières en Rouergue, armoiries postérieures à l'époque de son épiscopat.

Source: H. de Barrault, Documents Historiques et Généalogiques sur les familles et les hommes remarquables du Rouergue, tome 3, Rodez 1857, p.73.

Déodat de Caylus (1099-1102)

Armoiries de Déodat de Caylus
D'or, au lion de gueules, accompagné de seize billettes d'or posées en orle.

Cet évêque dont le blason familial est représenté au musée de Versailles a pu porter les armes de la famille de Caylus (ancien) en Rouergue. Blason postérieur à son épiscopat.

Sources: Musée de Versailles, 3e salle des croisades, blason 252, Déodat et Arnaud de Caylus. M. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Pairie et de la Noblesse de France, Paris 1844, page 399.

Pierre de Raymond (1102-1142)

Armoiries de Pierre de Raymond
Armoiries de Pierre de Raymond

L'origine de cet évêque est controversée. S'il s'agit de la famille de Raymond en Rouergue, comme le suggère la suzeraineté effective des comtes de Rodez (et vicomtes de Millau) sur le lodévois à cette époque, son blason familial serait D'azur à trois tours d'or

Sources: H.Affre, Biographie Aveyronnaise, Rodez 1881, p.304.H. de Barrau, Documents Historiques et généalogiques sur les familles du Rouergue, tome 3, Rodez 1857, page 29.

Un acte du Cartulaire de Conques semble corroborer cette hypothèse. Voir Gustave Desjardins, le Cartulaire de l'Abbaye de Conques en Rouergue, Paris 1879, charte 493, page 357. En 1122,Pierre de Raymond arbitre aussi un litige entre les abbayes de Joncels et de Conques : Vic et Vaissette, Histoire Générale du Languedoc (éd. du Mège), tome 4, Toulouse 1841, document L, année 1122, page 382.

S'il s'agit, comme le suggère Ernest Martin, de la famille de Raymond de Castelnau-de-Guers, il serait D'or au croissant renversé de gueules

Sources: Ernest Martin, Histoire de la ville de Lodève, Tome 2, Montpellier 1900, page 338. Abbé Vertot, Histoire des chevaliers Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, tome 7, Paris 1772, page 49.

Pierre Decan de Posquières (1143-1161)

Armoiries de Pierre Decan de Posquières
De gueules à trois bandes d'or.

Blason de la famille d'Uzès

Source: G.Charvet, La première Maison d'Uzès, J.Martin, Alais, 1870, pp.63 et 65.

Gaucelin Raymond de Montpeyroux (1162-1187)

Blason inconnu

Le blason décrit par Mr Fisquet est celui d'une autre famille Raymond, du Comtat Venaissin : H.Fisquet, La France Pontificale (Gallia Christiana), Montpellier deuxième partie, Paris 1864-1873, page 330.

Raymond Guilhem de Montpellier (1187-1201)

Armoiries de Raymond Guilhem de Montpellier
D'argent au tourteau de gueules.

Blason bien connu de la famille des Guilhem, seigneurs de Montpellier.

Source: Fisquet, La France Pontificale, Montpellier 2, page 335 (sous le nom inexact de Madières).

Pierre Frotier (1201-1207)

Blason inconnu

Le blason décrit dans La France Pontificale est celui de la famille Frotier, du Poitou: Fisquet, La France Pontificale, Montpellier 2, page 338. Selon le généalogiste Bernard Chérin (1718-1785), la maison Frotier du Languedoc pourrait-être à l'origine des Frotier du Poitou et de Saintonge (Présentation aux Honneurs de la Cour du 28.09.1754). La famille Frotier portait pour blason D'argent à un pal de gueules accosté de dix losanges de même, posés 2.2.1 de chaque côté.

Pierre Raymond de Montpeyroux (1207-1237)

Blason inconnu

Le blason décrit dans la France Pontificale est le blason moderne de Lodève, Fisquet, Montpellier 2, page 343-Pierre de Lodève.

Bertrand de Mornay ou de Mornas (1237-1241)

Armoiries de Bertrand de Mornay

S'il s'agit de la famille qui tire son origine du château de Mornay, dans le canton de Nérondes (Cher), son blason pourrait être identique à celui de son parent Pierre de Mornay, évêque d'Orléans : Fascé de huit pièces d'argent et de gueules, au lion morné de sable, couronné d'or, brochant sur le tout. C'est le blason de la Maison de Mornay.

Sources: M.Simon, Supplément à l'Histoire du Beauvaisis, Paris 1704, page 68. Cambry, Description du département de l'Oise, tome 2, Paris An XI-1803, page 304. Vallet (de Viriville), Armorial de France.... de Gilles le Bouvier, Paris 1866, page 70 n° 115 et page 75 n° 178.

S'il s'agit, et c'est plus probable, de la famille de Mornas du comtat Venaissin, comme le suggère le nécrologe de l'Abbaye de Saint-André de Villeneuve, le blason est inconnu. Bertrand de Mornas était prieur de N.D. de Salagon à Mane (Alpes-de-Haute-Provence) avant d'être évêque de Lodève.

Source : La Vallée de Reillanne 2, dans le Bulletin de la Société Scientifique et Littéraire des Basses-Alpes, tome IX, 1899-1900, page 90.

Guillem de Caselles (1241-1259)

Blason inconnu.

Celui décrit dans La France Pontificale (Fisquet,Montpellier 2,p.355) est le blason moderne de la ville de Cazouls (Hérault).

Raymond Belin (1259-1262)

Famille et blason inconnus

Raymond de Rocozels (1262-1280)

Armoiries de Raymond de Rocozels
D'azur, à trois rocs d'échiquier d'or.

sources: H. Fisquet, La France Pontificale,Montpellier 2, page 363. Louis de Laroque, Armorial de la noblesse du Languedoc, tome 1-Montpellier, Paris 1860, page 449.

Bérenger de Boussagues (1280-1284)

Blason inconnu

Celui décrit dans La France Pontificale (Fisquet,Montpellier 2,p.365) est le blason moderne du village de Boussagues (Hérault).

Bérenger Guirard (1285-1291)

Blason inconnu.

Celui décrit dans La France Pontificale (Fisquet,Montpellier 2,p.367) représente les armes de la famille Guitard de Taurines dans le Rouergue.

Gaucelin de la Garde (1291-1296)

Armoiries de Gaucelin de la Garde
D'azur au chef d'argent.

Blason de la famille La Garde de Chambonas.

Source: Laroque, Armorial de la Noblesse du Languedoc, tome 2, page 284.

Itier (1296-1302)

Armoiries d'Itier

Blason inconnu ou identique à celui du cardinal de Dax.

Frère Mineur Franciscain, on pouvait voir son épitaphe au couvent de Bordeaux avant la Révolution.

Sa famille est originaire de Gascogne. Pierre Itier fut maire de Dax puis de Bordeaux (1289-90). Pierre Itier, cardinal de Dax, célèbre jurisconsulte français était peut-être son neveu. Il portait pour armoiries : D'azur à la bande d'argent, accompagnée en chef d'une étoile d'or et en pointe de trois besants aussi d'argent mis en orle.

Source: François Duchêne, Histoire de tous les cardinaux français, Paris 1660, Tome 2, page 573.

Déodat de Boussagues (1302-1312)

Blason inconnu

Guillaume de Mandagot (1312-1318)

Armoiries de Guillaume de Mandagot
Écartelé aux 1 et 4 d'azur au lion d'or armé et lampassé de gueules, aux 2 et 3 de gueules à trois pals d'hermine.

Source: Louis de Laroque,Armorial de la Noblesse du Languedoc, Tome 1, page 334.

H. Fisquet le décrit ainsi : D'azur, au lion d'or, parti de gueules à trois pals d'hermine et un cotice de sinople brochant sur le tout.

Source: La France Pontificale, Montpellier 1, page 374.

Pour J.P. Fernon cette description, qui n'est pas classique, pourrait être rédigée ainsi : Parti au 1 d'azur au lion d'or, au 2 de gueules à trois pals d'hermine et à la cotice de sinople brochant sur le tout.

Le sceau de Robert de Mandagot, évêque de Marseille et frère de l'évêque de lodève, portait sur une face un écu à trois écussons 2 et 1

Source: Louis Blancard, Iconographie des sceaux et bulles, Archives Départementales des Bouches-du-Rhône, tome 1, Paris 1860, page 157 et tome 2, planche 76 n°2.

Pour l'abbé Albanès, le blason de Robert de Mandagot était De vair, à deux fasces de...

Source: J-H Albanès, Armorial et sigillographie des évêques de Marseille.

Les armoiries de leur oncle, le cardinal de Mandagot (Mandagout) ne sont point connues.

Le blason de Mandagout est ainsi décrit par Riestap : Ecartelé, aux 1 et 4 d'azur au lion d'or, armé et lampassé de gueules; aux 2 et 3 d'argent à trois pals de gueules.

Source: J.B.Riestap, Armorial Général, Gouda 1884-1887, tome 2, page 142.

Jacques de Concots (1318-1322)

Armoiries de Jacques de Concots
Losangé de... et de... au chef de....

Blason représenté sur un sceau.

Sources: Blancard, Iconographie des sceaux et bulles conservés aux archives départementales des Bouches-du-Rhône, tome 1 page 138 et tome 2, planche 67, n°5.

Confesseur du pape Jean XXII, Jacques de Concots fut archevêque d'Aix de 1322 à 1329, date de sa mort.

Jean Tissandier (1322-1324)

Armoiries de Jean Tissandier
Parti, au 1 d'azur à trois croissants d'argent l'un sur l'autre; au 2 de gueules à trois coquilles d'or l'une sur l'autre.

Source: sculptures sur pierre, Musée des Augustins, Toulouse. Lartigue, Dictionnaire et Armorial de l'Episcopat Français.

Jean Tissandier fut évêque de Rieux (Haute-Garonne) de 1324 à 1348.

Bernard Gui (1324-1331)

Blason inconnu

Célèbre Frère Prêcheur, historien de son Ordre, Inquisiteur dans le Toulousain.

Bertrand du Mas (1332-1348)

Blason inconnu

Le blason décrit dans La France Pontificale est celui de la famille Du Mas de Soustre.

Sources: H. Fisquet, La France Pontificale, Montpellier 2, page 386. Laroque, Armorial de la Noblesse du Languedoc, tome 1, page 184

Bertrand du Mas est mort victime de la peste le 21 juillet 1348.

Robert de Via (1348-1357)

Armoiries de Robert de Via
Ecartelé aux 1 et 4 d'argent, au lion d'azur; aux 2 et 3 d'argent, à deux fasces crénelées de gueules.

Blason de la famille de La Voie de Villemur.

Source: Fisquet, La France Pontificale, Montpellier 2, page 387.

Le cardinal Jacques de la Voie (de Via), évêque d'Avignon, portait Parti, coupé en chef; d'argent au lion d'azur et d'or à deux fasces de gueules en pointe; et d'azur à la croix d'argent, à la bande de gueules chargée de trois coquilles d'or.

Source: François Duchesne, Histoire de tous les Cardinaux Français, Paris 1660, livre second, page 413.

Robert de Via fut évêque de Lavaur (Tarn) de 1360 à 1383.

Gilbert de Mandegaches (1357-1361)

Armoiries de Gilbert de Mandegaches
De gueules, au dragon monstrueux d'or, ayant la face humaine, la barbe, les griffes, la queue terminée en serpent.

Blason de la famille de Mondragon.

Sources: Sceau de Raymond de Montdragon (XIIIe siècle), Archives Nationales ST 82 bis. D'Hozier, Armorial Général, volume 29, Provence. Fisquet, La France Pontificale, Montpellier 2, page 388.

Avant d'arriver à Lodève, Gilbert de Mandegaches fut évêque de Saint-Pons de Thomière et de Gap.

Aimeric Hugues (1361-1370)

Armoiries de Aimeric Hugues
D'azur au lion d'or surmonté de trois étoiles du même rangées en chef, à trois fasces de gueules brochant sur le lion et l'azur.

Blason de la famille d'Hugues de Pouzols et de Beaujeu.

Sources: Jean Julien Giberti, Histoire de la ville de Pernes. La France Pontificale, Montpellier 2, page 389. D'Hozier, Armorial Général de France, registre second, seconde partie, Paris 1742, page 541.

Gui de Malsec (1370-1371)

Armoiries de Gui de Malsec
D'or au lion de gueules, au chef d'azur, chargé de trois étoiles d'or.

Sources: Duchesne, Histoire de tous les cardinaux français, livre 2, page 641. La France Pontificale, Montpellier 1, page 484.

Au XVIIIe siècle un blason fut représenté sur son tombeau du couvent des Jacobins à Paris, mais avec des couleurs sensiblement différentes : De sable, au lion de gueules armé, couronné et lampassé d'or, avec un chef d'argent, chargé de trois étoiles d'azur.

Source: Aubin-Louis Millin, Antiquités Nationales ou recueil de monuments, tome 4, Paris 1792,XXXIX couvent des Jacobins de la rue Saint-Jacques, Paris, page 27.

Gui de Malsec fut ensuite évêque de Poitiers (1371), Evêque de Béziers (1383-1384), Evêque d'Agde (1409-1411), créé cardinal en 1375. Meurt à Paris en 1412.

Jean Gastel (1371-1376)

Blason inconnu.

Chancelier du Duc de Berry (1370-1371).

Ferry Cassinel (1376-1382)

Armoiries de Ferry Cassinel
Vairé d'or et de gueules, au bâton d'azur.

Sources: P.Anselme, Histoire Généalogique et Chronologique de la Maison Royale de France, tome second, Paris 1726, page 38. La France Pontificale, Montpellier 2, page 394.

Conseiller du Roi Charles VI, évêque de Lodève puis d'Auxerre (1382-1390). Il meurt empoisonné à Nîmes.

Pierre Girard (1382-1385)

Armoiries de Pierre Girard
D'azur à la bande d'argent, à la bordure d'or chargée de quatorze besants de gueules.

sources: Duchesne, Histoire de tous les Cardinaux Français,livre second, page 711. Blasons sur clefs de voûte dans l'église de Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône).

Grand Pénitencier de l'antipape d'Avignon Clément VII. Il est évêque du Puy de 1385 à 1390.

Clément de Grammont (1385-1392)

Armoiries de Clément de Grammont
Pointé fascé d'une demie et deux pièces de.... et deux pièces et une demie de.....

Originaire de Tournai, chanoine de Cambrai (1379), de Laon (1379-1385), d'Orléans (1382), de Rouen (1382-1385), archidiacre d'Angers (1384-1385).

source: Blancard, Iconographie des sceaux et bulles conservées au département des Bouches-du-Rhône, tome 1, page 297 et tome 2, planche 108, n°1. Description J.P. Fernon.

Guillaume du Lac (1392-1398)

Blason inconnu.

Prévôt du Chapitre de Genève, Collecteur Apostolique.

Jean de La Vergne (1398-1413)

Armoiries de Jean Lavergne
D'argent au chef de gueules chargé de trois coquilles du champ de l'écu.

Sources: Armorial de la Noblesse du Languedoc,tome 1, Montpellier, page 317, J.B. Riestap, Armorial Général 2, page 989, La Chesnaye-Desbois, Dictionnaire de la noblesse, tome VIII, Paris 1774, page 530. M.de Courcelles, Dictionnaire Universel de la Noblesse de France, Tome 2, Paris 1820, page 443.

Trésorier de l'antipape Benoît XIII.

Michel Leboeuf (1413-1429)

Armoiries de Michel Leboeuf
D'argent, à trois arbres de sinople, posés de front sur une terrasse de même, deux flammes de gueules entre les trois arbres, posées pareillement sur la terrasse; au chef d'azur, chargé d'un croissant d'or, accosté de deux étoiles de même.

Armoiries de la famille Le Boeuf (Ile de France) données sous toute réserve. Le blason décrit dans La France Pontificale (Montpellier 2, page 401) est celui de la famille Le Boeuf du Bas-Poitou.

Ancien Secrétaire des ducs d'Orléans et de Berry.

Source: J.B.Riestap, Armorial Général, Gouda 1884-1887, Tome 1, page 228.

Pierre de la Treilhe (1430-1441)

Armoiries de Pierre de la Treilhe
D'or, à une treille de sable, au chef de gueules, chargé d'un lion issant d'or, armé et lampassé de gueules.

Sources: Fisquet, La France Pontificale, Montpellier 2, page 402. M.de Courcelles, Dictionnaire Universel de la Noblesse de France, Tome 2, Paris 1820, page 190.

Originaire de Caylus en Quercy, d'une famille de notaires, son neveu Pierre de la Treilhe fut archidiacre de Lodève et Conseiller au Parlement de Paris. (Bulletin de la Commission des Antiquités de la Seine-Inférieure, tome XIII -1903 à 1905- Gaigniard Rouen 1906, "Le monastère des Célestins de Rouen" page 15. Bulletin Archéologique et Historique de la Société Archéologique de Tarn-et-Garonne, tome X, année 1882, Montauban 1882, "L'instruction dans la seconde moitié du XVe siècle à Caylus" par l'Abbé Galabert, pp.148-166.)

Jacques de Gaujac (1441-1449)

Blason inconnu.

Le blason décrit dans la France Pontificale (Montpellier 2, page 404) est celui de la famille Sarret de Coussergues, voir Laroque, Armorial de la noblesse du Languedoc, genéralité de Montpellier, page 472.

Le blason décrit dans le Dictionnaire et Armorial de l'Episcopat français de J.J.Lartigue est celui de la famille La Fare de Gaujac.

Guillaume d'Estouteville (1449-1462)

Armoiries de Guillaume d'Estouteville
Ecartelé, au 1 et 4, burelé de gueules et d'argent de dix pièces, au lion de sable, armé, lampassé et couronné d'or, brochant sur le tout; au 2 et 3, de gueules à deux fasces d'or; sur le tout, d'azur à trois fleurs de lys d'or, à la cotice de gueules brochant sur le tout.

Sources: Fisquet, La France Pontificale, Montpellier 2, page 404. Rome, basilique Sainte-Marie Majeure, chapelle saint-Michel et saint-Pierre aux Liens (voûte). Paulus Burgensis, Scrutinium scripturarum, dessin f° 1, (Tours-BM-ms.0051).

Personnage considérable de l'Eglise et du Royaume, il fut abbé du Mont-Saint-Michel (1444-1483) et cumula de nombreux bénéfices. Cardinal en 1439, mort à Rome en 1483.

Jean de Corguilleray (1462-1489)

Armoiries de Jean de Corguilleray
D'or à trois fasces ondées de gueules.

Sources: M.Vallet (de Viriville), Armorial de France etc... de Gilles le Bouvier, Paris 1866, page 77 n°199, f° 29v, (le blason de la Maison de Corguilleray ne porte que deux fasces). Comte de Soultrait, Armorial du Nivernais, tome 1, Nevers 1879, page 238.

Dans La France Pontificale,(Gallia), Montpellier 2, page 412, les fasces sont d'azur.

Conseiller des rois Louis XI et Charles VIII, abbé de Saint-Ouen de Rouen (1455), abbé de Gellone (1465).

Guillaume Briçonnet (1489-1519)

Armoiries de Guillaume Briçonnet
D'azur, à la bande componnée d'or et de gueules de six pièces, le premier compon de gueules chargé d'une étoile d'or, ladite bande accompagnée d'une étoile d'or, posée au canton senestre du chef.

source: J.B. Riestap, Armorial Général, tome 1, page 300 (armoiries familiales).

Aumônier d'Anne de Bretagne (1496), Abbé de Saint-Germain-des-Prés (1507),Evêque de Lodève, puis de Meaux (1516-1534).

Denis Briçonnet (1519-1520)

Armoiries de Denis Briçonnet

Même blason que le précédent. Évêque de Toulon (1498-1516), évêque de Saint-Malo (1513-1535).

René du Puy (1520-1524)

Armoiries de René du Puy
De sinople à la bande d'or côtoyée de six merlettes de même.

source: Blason sculpté sur pierre dans l'ancienne abbaye de Cormery (Indre et Loire).

Giovanni Matteo Giberti (1524-1528)

Armoiries de Giovanni Matteo Giberti
D'azur à trois étoiles d'or, rangées en chef, et un croissant d'argent en pointe.

Blason de la famille Giberti de Gênes.

Source: J.B. Riestap, Armorial Général, Tome 1, page 774.

Evêque de Vérone (Italie) 1524-1543.

Lorenzo Toscano (1528-1537)

Blason inconnu.

Originaire de Milan, grand-oncle du poète Italien Giovanni Matteo Toscano (1500-1580), Protonotaire du Saint-Siège, Aumônier Ordinaire du Roi, Grand Vicaire de Cahors.

Lelio Ceri dell' Anguillara (1537-1546)

Armoiries de Lelio Ceri dell' Anguillara
D'argent à deux anguilles posées en croix de Saint-André d'azur; à la bordure endentée d'argent sur gueules.

Sources: Jouffroy d'Eschavannes, Armorial Universel, Paris 1848, tome 2, page 10. La Gazzetta Bassanese, aprile 2004 : "La famiglia Anguillara". Court de Gebelin, Monde Primitif analysé et comparé avec le Monde Moderne, tome 8, Paris 1787, "Des symboles des armoiries et du blason des anciens", page 151. Encyclopédie Treccani 1929, Anguillara, par Emilio Re.

Guido-Ascanio Sforza (1546-1547)

Armoiries de Guido-Ascanio Sforza
D'azur au lion d'or, armé et lampassé de gueules, tenant en ses pattes antérieures un coing aussi d'or, tigé et feuillé de sinople.

source: J.B.Riestap, Armorial Général, tome 2, page 771.

Evêque de Parme (Italie) 1535-1560.

Dominique du Gabre (1547-1558)

Armoiries de Dominique du Gabre
Coupé, au 1 de... à un lion issant de...; au 2 de...à trois fasces ondées de....

Source: Jeton de la Collection Sauvadet, Montpellier. Devise: "Quem. Admodum.Speravim.in.Te."

Le blason de la famille du Gabre de Grenade-sur-Garonne était D'azur au lion d'or à trois fasces ondées d'argent sur le tout. Voir d'Hozier, Armorial Général, La Roche-Lambert-Mions, Paris MCMIII, Toulouse-Montauban, p.13, n° 167 François du Gabre.

Trésorier des Armées à Ferrare (1552-1554), Ambassadeur de France à Venise (1554-1557).

Bernard d'Elbène (1560-1561)

Armoiries de Bernard del Bene
D'azur à deux bâtons fleurdelysés arrachés d'argent passés en sautoir.

Source: Menestrier, La Science de la noblesse ou la Nouvelle Methode du Blason, Paris 1691, page 96, n°121.

D'azur à deux bâtons fleurdelisés et arrondis, d'argent, passés en sautoir.

source: J.B.Riestap, Armorial Général, Tome 1, page 605.

Ce sont les armoiries de la famille del Bene de Florence. L'évêque de Lodève, puis de Nîmes (1561-1568), était le fils de Pierre, seigneur de Monteloni, et de Bartolomea Corsini.

Claude Briçonnet (1561-1566)

Armoiries de Claude Briçonnet

Même blason que Guillaume Briçonnet. Après la résignation de sa charge, Claude Briçonnet conserva son titre et ses prérogatives de seigneur de Lodève et comte de Montbrun, jusqu'à sa mort en 1576.

Pierre de Barrault (1566-1569)

Armoiries de Pierre de Barrault
D'or, à deux lions léopardés de gueules posés l'un sur l'autre; au chef d'Anjou-Sicile, qui est d'azur semé de fleurs-de-lis d'or, au lambel de gueules en chef.

Sources: Riestap, Armorial Général, tome 1 page 120. Vicomte de Magny, La Science du Blason accompagnée d'un Armorial Général des familles nobles de l'Europe, Paris MDCCCLVIII, première partie, page 29.

Fils d'Olivier Barrault, vicomte de Mortain, plusieurs fois Maire d'Angers et Trésorier de la Chambre des Comptes de Bretagne.

Alphonse de Verceil (1570-1573)

Blason inconnu

Premier Aumônier de Catherine de Médicis.

René de Birague (1573-1578)

Armoiries de René de Birague
D'argent, à trois fasces bretessées de gueules, chargées chacune de cinq trèfles d'or.

source: J.B.Riestap, Armorial Général, tome 1, page 205.

Christophe Guilhon de Lestang (1580-1604)

Armoiries de Christophe de Lestang
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à deux carpes d'argent posées l'une sur l'autre; aux 2 et 3 de sable au mont de dix coupeaux d'or; sur le tout d'or à trois trèfles de sinople.
Armoiries de Christophe de Lestang
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à deux carpes d'argent posées l'une sur l'autre; aux 2 et 3 de sable au mont de dix coupeaux d'or; sur le tout d'or à la fasce de gueules accompagnée de trois trèfles de sinople.


sources: Blason sculpté sur pierre dans l'Eglise Saint-André d'Alet-le-Bains. Dans cette version l'écusson posé en coeur porte une fasce de gueules accompagnée de trois trèfles de sinople. Blasons en réemploi sur la façade de la chapelle Saint-Gimer à Carcassonne ainsi que dans la basilique Saint-Nazaire (l'écusson ne porte pas de fasce). Jacques Morin, Les armes et blasons des chevaliers du Saint-Esprit, créés par Louis XIII, Paris 1623. La Chesnaye-Desbois, Dictionnaire de la Noblesse, Tome VII, Paris 1774, page 550.

Evêque de Lodève, d'Alet (1594-1603), de Carcassonne (1603-1621).

Gérard de Robin (1605-1611)

Blason inconnu

Le blason décrit dans "La France Pontificale" est celui de la famille Robin de Barbentane, branche de Beaulieu, sans preuve de rattachement: Ecartelé au 1 et 4 d'or à trois merlettes de sable; au 2 et 3 fascé d'or et de gueules Gérard de Robin serait originaire du diocèse de Genève.

source: La France Pontificale, Montpellier 2, page 450.

François, Charles et Anne de Lévis-Ventadour (1611-1625)

Armoiries de François, Charles et Anne de Lévis-Ventadour
Ecartelé, au 1 bandé d'or et de gueules de six pièces; au 2 d'or à trois chevrons de sable; au 3 de gueules aux trois étoiles d'or; au 4 d'argent au lion de gueules; sur le tout échiqueté d'or et de gueules.

Source : J.B.Riestap, Armorial Général, Tome 2, page 60.

Ces évêques ont été nommés, mais jamais consacrés.

Jean Plantavit de la Pauze (1625-1648)

Armoiries de Jean Plantavit de la Pauze
Ecartelé au 1 et 4 d'azur, à l'arche de Noé d'or, sur une mer d'argent, une colombe aussi d'argent en chef, tenant en son bec un rameau d'olivier d'or; au 2 et 3 de gueules, à trois fleurs de lys d'argent.

source: Fisquet, La France Pontificale, Montpellier 2, page 452.

François Bosquet (1648-1657)

Armoiries de François Bosquet
Ecartelé au 1 d'argent à trois chênes de sinople (rangés en fasces, celui du milieu, plus élevé) au chef d'or chargé d'une croix (aux extrémités pattées) de gueules, aux 2 et 3 d'or à la croix (alésée aux extrémités pattées) d'azur, au 4 d'or aux trois bandes d'azur.

Source: J.P. Fernon, d'après M.Oudot de Dainville, Empreintes de cachets conservées aux archives de l'Hérault, 1944.

Intendant de Guyenne (1641-1642), de Languedoc (1642-1646), évêque de Montpellier (1655-1676).

Roger de Harlay (1657-1669)

Armoiries de Roger de Harlay
D'argent à deux pals de sable.

source: Fisquet, La France Pontificale, Montpellier 2, page 460.

Comte de Montbrun et de Cézi

Armand Jean de Rotondis de Biscarras (1669-1671)

Armoiries de Armand Jean de Rotundis de Biscarras
D'azur à trois besants d'or 2 et 1.

sources: Estampe de Jean Lenfant (1672), Château de Versailles, Albums Louis-Philippe. La France Pontificale, Montpellier 2, page 191.

Evêque de Digne (1668), de Lodève, de Béziers (1671-1702).

Charles Antoine La Garde de Chambonas (1671-1692)

Armoiries de Charles Antoine La Garde de Chambonas
D'azur au chef d'argent

Source: Jacques Beaudeau, Armorial des Etats du Languedoc, Montpellier 1686, XXIII.

Jacques Antoine de Phélypeaux du Verger (1692-1732)

Armoiries de Jacques Antoine de Phélypeaux du Verger
Ecartelé aux 1 et 4 d'azur semé de quartefeuilles d'or au franc-quartier d'hermine, aux 2 et 3 d'argent à trois lézards de sinople, posés en pal, 2 et 1.

source:J.B.Riestap, Armorial Général, tome 2, page 430.

Jean-Georges de Souillac (1732-1750)

Armoiries de Jean-Georges de Souillac
D'or à trois épées de gueules les pointes en bas et rangées en fasce.

source: J.B.Riestap, Armorial Général, tome 2, page 802. J.J.Lartigue, Dictionnaire et Armorial de l'Episcopat Français.

Jean Félix-Henry de Fumel (1750-1790)

Armoiries de Jean Félix-Henry de Fumel
D'or à trois pointes d'azur, mouvantes du bas de l'écu.

source: Gastelier de la Tour, Armorial des Etats de Languedoc, Paris 1767.

Francis Moreau
2013


Sommaire général - Retour en haut de page



Les illustrations de cet article ont été réalisées par Jean Paul Fernon, Auteur du Dictionnaire d'Héraldique 2012 paru aux éditions d'Héligoland 2011, et de l'Armorial des familles, corporations et communautés religieuses de l'Hérault aux éditions du Mont, 2014.